[Rapport] Toulouse les 24&25 Octobre 2009...un bon weekend !!

Aller en bas

[Rapport] Toulouse les 24&25 Octobre 2009...un bon weekend !!

Message par Moto Joe le Mar 27 Oct 2009 - 20:36

Salut,

Quand commencer ? A l'arrivée sur le périphérique parisien très tôt le lundi matin? Non ce serait déjà la fin. A l'approche de Toulouse le vendredi soir très tard, alors ? Non, le voyage manquerait. Bon, autant expliquer la préparation de l'événement en quelques lignes !

Depuis le dernier Kotei français, celui de Toulouse début juin 2009, il est clair qu'un tournoi L5R de cette envergure ne peut pas se dérouler sans costume...quelque chose de préparé, pas comme lors de ce premier essai où seule la bannière était potable selon moi.
Préparation de costume, merci aux conseils qui m'ont épargnés le thème vestimentaire du Babyfoot. C'est certain, les séances de bricolage sont biens parce qu'elles se finissent! Vendredi précédant le weekend W, aucun jeu utilisable...pas de pression, c'est classique. Les jours qui suivent sont bien chargés et grande magie : lundi 2h - 2h30 le jeu du samedi S est terminé ! Il ne reste qu'à finir le costume, un œil averti me confirme que la couleur est bien, tant mieux. Niveau logistique, on ne connait toujours pas l'horaire de départ : J-4 c'est normal!
Mardi = écriture de la petite histoire pour relecture le lendemain, ou pas. Echec critique = Cybercafé plein, alors c'est remis au lendemain. Validation de l'horaire de départ auprès de l'orga/logeur de Talent : c'est la bonne nouvelle.
Mercredi = bricolage, échec partiel je n'ai pas apporté tout le matos nécessaire. Pas de panique ce n'est que J-2. L'histoire est dans la poche, elle!
Jeudi = C'est la veille du départ, donc on va jouer aux cartes raconter des bétises...et pas de préparation!
Vendredi = il reste à peu près 3 jeux à faire en plus des courses, rien d'important : sac de couchage..., et quelques métros à prendre histoire d'atteindre le Check point n°1 du voyage. Résumé = des cartes mises en boîtes à la pelle et on verra sur place!

Tout le monde est à l'heure, même le porteur du futur meilleur Costume qui vient de loin. Bah j'arrive le dernier pour découvrir que je vais conduire alors que le plan initial était celui qui taffe lundi matin ne conduit pas pour espérer dormir un peu sur le retour. Bref, on règle cette histoire et je prends le volant. 17h30, pas un poc lors de la sortie du parking mais ce n'était pas gagné!
Pas trop de monde sur la route, la voiture décide de caller une ou deux fois pour la forme mais je n'ai pas la Dominique's Technic. Les panneaux avec un nombre entouré d'un grand rond rouge sont pour les Skateboard, non? Je le crois mais c'est histoire d'assurer ce qui a été convenu avec l'orga/logeur super star.
Première pause, 35 secondes 2 dixièmes après une grosses cinquantaine de kilomètres parcouru...une portière est mal fermée, on repart!
Second pause, c'est le changement de conducteur. Machinalement je jète un œil au téléphon...pas plus des deux tiers de la batterie, pas de chargeur, j'ai vraiment assuré.
On repart, un peu avant de passer Brive, je tente d'appeler notre super orga/logeur car Alex/Gamin n'a pas réussi à le joindre malgré 2 tentatives...c'était simplement histoire de rigoler...le Toulousain décroche, même le véhicule se marre! On est dans les temps.
Premier enseignement de la Dominique's Technic, même au péage, il faut caller s'il y a des uniformes qui sont sur le côté de la route.
Deux petites photos plus tard, on arrive à bon port : petit débarquement, pas de tour de garde, la nuit : il ne se passe rien.

Le samedi, lever aux aurores, normal il s'agit de filer un coup de main pour l'organisation du tournoi et on ne dispose pas d'adresse exacte pour le puissant GPS...il faut suivre l'orga/logeur de talent. C'est moi qui conduis, avec toute la douceur d'un bulldozer. Arrivée à la salle, personne ne rend son petit déjeuner : ok!
Installation de la salle : vidage de coffre avant remplissage de frigo pour la buvette, mise en place de la Bannière Licorne et enfin mise en place des tables...l'ordre des priorités est respecté : ok!
Plus que quelques minutes avant le début de la première ronde, transformation : costume. On est trois, mais le grand expert Manu dispose d'une tenue supplémentaire pour Dominique, nous seront donc quatre...nous seront les seuls.
La première ronde est lancée, Dominique - encore lui! - se retrouve à la table 1, ce sera la seule fois mais ça se note !
Les rondes s'enchaînent, et j'arrive enfin à accrocher une victoire contre un joueur Crabe. Quand papa Kuon comprend que l'armée adverse a plus de force, ce n'est pas seulement lui qui est détruit en résolution de bataille, c'est bien toutes les provinces de mon adversaires qui cèdent en un tour !!
Le tournoi continue, Dominique profite du manque d'adversaire pour faire un tour au supermarché du coin...un petit apéro est désormais prévu dès la fin des rondes du tournoi principal.
Ensuite, un joueur Phoenix succombera à l'avalanche alcoolique des mes armées.
Enfin ce sera à Manu, lui-même de s'incliner face à la puissance de mon jeu. Rien n'était gagné car il apprécie la Guinness mais n'a rien pu faire en détestant la Leffe.
Fin du tournoi principal, l'orga/logeur avoue que tout le monde à l'impression qu'il y a des chevaux dans la salle : c'est l'une des plus belles victoires du Clan de la Licorne !
Manu doit voir des amis hors de la salle, je vais donc l'y conduire. Mais un tournoi annexe Legacy va bientôt commencé. N'ayant pas pu finir la préparation de jeu pour celui-ci je n'ai pas la possibilité d'en prêter un à Alex/Vaillant défenseur du Clan du Phoenix. Devant l'imminence de la bataille. Je ne peux que démarrer un élevage de Goblins dans le Palais Impérial de Fu-Leng. Bref, il peut jouer, je récupère le GPS histoire de ne pas me perdre, laisse tomber la veste et le chapeau le temps de l'aller-retour. 20 minutes plus tard, arrivée à destination pour Manu, le GPS s'éteint car plus de batterie, trop facile ce jeu!
Je rallume mon téléphone qui dispose d'un peu de jus (lui!) et me fais indiquer la route par l'orga/logeur/sauveteur d'expérience. Je reprends l'autoroute en suivant mon instinct très aiguisé et arrive à un péage imprévu, mais repère au dernier moment, une sortie menant à un restau Courtepaille. Je sors de la voiture après avoir eu la confirmation que non, je n'ai aucune trace de monnaie, faux-billet ou même carte de fidélité de vidéoclub et m'avance jusqu'à au restau plein à craquer un samedi soir à 21h. Me voilà donc prêt pour la discussion la plus importante de ma vie (ou pas, c'est simplement pour un petit ressort dramatique). A l'entrée, deux serveurs. Le plus jeune part en courant après s'être retourné, le second me demande une minute après avoir entendu ma requête. Pendant que le premier évite de s'asphyxier sous le fou-rire, le second m'explique qu'il me suffit de prendre l'autoroute, "Vous avez bien vu l'indication du péage, non?". Ok, je reprends ma route en sens inverse. Après m'être perdu dans le village de la salle, avoir demandé au seul pizzaiolo d'ouvert qui m'a promis que si je voyais un panneau "Lille" c'est que je serai allé trop loin, j'arrive à la salle. 20 minutes à l'aller, 1h au retour. Ok le plan apéro est mort pour le samedi. Tandis que les valeureux guerriers du Tournois Legacy finissent de s'étriper, j'ai le temps de faire le jeu du dimanche : un timing de choix !
On découvre les prémices de la Manu's Technic mais rien n'est vraiment sûr à l'heure qu'il est. Sa montre est restée là où il a dormi.
La soirée se termine avec un peu de préparation du lendemain...quelqu'un a oublié une veste noire, l'enquête sera menée le lendemain.

Dimanche matin, l'empereur, sa f...hmm. C'est la blague du changement d'horaire. Synchronisation des réveils sur la nouvelle heure. Manque de bol, celui de l'orga/logeur qui tue avance d'une heure tout seul donc ne sonne pas. C'est moi qui vais le réveiller...on reste calme je ne me suis pas vraiment réveillé tout seul.
Bref, on est parti après un excellent petit-déjeuner préparé par ses parents.
Manu ne joue pas à cause d'une soirée bien trop arrosée la veille...déjà que je l'avais noyé sous les jetons Saké dans l'après-midi...on le récupérera en partant le soir. On joue, c'est sympa.
Cérémonie des Lots et remerciements, puis apéro debout près du coffre de la voiture de Jérôme alias l'orga/logeur/sauveur qui tue.

On est parti avec la veste noire...de Manu. Je prends le volant avec les mêmes idées de skateboard dans la tête. Changement de conducteur un peu après la mi-parcours. Juste après avoir déposé Manu, nous avons droit à LA démonstration de la Dominique's technic. Une voiture de police, tout gyrophare et sirène en marche déboule devant nous...pas de pression : calage en règle pile devant l'entrée de parking que cet autre véhicule voulait emprunter. On arrive ensuite chez moi. J'ai l'intuition qu'il me faut mettre en pratique ce que j'ai appris ce weekend et laisse mon manteau dans la voiture. Le lendemain la Manu technique est officiellement dévoilée : partout où il passe, il laisse sa marque. Son téléphone est resté dans la voiture.

Toutes ces lignes bourrées de fautes d'orthographes et de grammaire avec trop peu de ponctuation pour quoi? La prochaine fois que je conduis, inconsciemment peut-être, je finirai de mettre en pratique mes enseignements du weekend...la Dominique's Technique!

Bye................Rémi.
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rapport] Toulouse les 24&25 Octobre 2009...un bon weekend !!

Message par Moto Joe le Mar 27 Oct 2009 - 20:37

« Moto Chagatai a disparu ! »

Monsieur Chagatai est parti. Des créatures de toutes sortes connues et inconnues attaquent l’Empire, vous pensez à une coïncidence ? Moto Paisei n’est pas de cet avis, et c’est bien ce qui le tracasse en ouvrant l’œil droit ce matin de permission. Après de nombreux jours de mobilisation, le voici libre jusqu’au prochain crépuscule. Avant de quitter le camp, il décide de rendre une visite amicale à Ming-Li. Celle-ci s’entraîne, comme d’habitude depuis le lever du Soleil. Ah, pas de katana aujourd’hui, s’étonne Paisei. Mais c’est bien sûr…se remémore-t-il, manier une seule lame, c’est seulement pour la volaille. De plus la jeune samurai aspire à passer maître de Yarijutsu pour avoir, un jour prochain, l’honneur de porter la Lance de la Licorne venue des cieux. Si la jeune descendante de Shinjo Morito se penchait sur la Cérémonie du Thé, sourit Paisei, il aurait accepté avec honneur un petit déjeuner en tête à tête !
Pour la première fois depuis son arrivée dans la région, il avait le temps de visiter librement le village jouxtant le camp. Il estimait à une cinquantaine le nombre de tavernes vu les nombreux guerriers qui sont arrivés ces dernières semaines. Une seule journée pour toutes les tester, ça fera court, se dit-il. La première qu’il voit porte un nom qui l’intéresse : House of the First Stone, parfait pour un début ! En déposant son Dai-Tsuchi à l’entrée, il prend tout son temps pour sonder l’ambiance. Il est tôt, mais déjà une dizaine de clients discutent, ça doit être une bonne adresse se convainc-t-il. Réglant sa première bouteille de Saké il entendit les bribes d’une conversation de deux vieux amis, des guerriers d’un certain âge.
« Du bon saké, un lit accueillant, de jolies filles…que demander de plus ? »
Puis les deux compères, un Hida et un Hiruma, éclatent d’un rire communicatif qui permet à Paisei de s’installer à leur table. Pas besoin de présentation pour échanger quelques mots de bon matin. Entre les deux Crabe, le Moto ne paraît pas très épais. Ceci lui autorise immédiatement à prendre part à la discussion en ironisant sur la taille des Ogres qui s’étaient montrés vers le Mur la veille au soir. Ils avaient la Rage, mais ça n’a pas suffi ! Le Crabe qui avait parlé le premier évoque quelques souvenirs de batailles peut-être légèrement romancés vu le nombre de bouteilles vides qui traînent déjà sur leur table. Il estime être le meilleur lanceur de Tetsubo, ce qui n’est pas difficile rétorque son compère Hiruma qui insiste sur le fait qu’il est le seul membre du régiment à partir en manœuvre régulièrement sans No-Dashi. Le Hida répond alors qu’il ne l’oublie jamais mais qu’il préfère ne pas faire d’hombre au Grand Hiruma Aki. L’autre enchaîne en citant ce maître : « Ne penses pas trop, frappe quelque chose ! » Le premier renchérit sans attendre sur l’utilité d’une approche directe : « Un bon coup derrière la nuque et l’Ogre ne t’embêtera plus ! » Rires gras des trois guerriers. Paisei suit avec intérêt les discussions et propose une situation où le démon attraperait l’arme du Rokugani. Après un silence, le Hida grince des dents, une mort certaine attendrait ce pauvre bougre. Saisissant la perche tendue par le Moto, il raconte l’exploit d’un inconnu qui a réussi à échapper à l’emprise d’un monstre alors qu’il était bloqué dans des doigts crasseux…Il est bien connu à Rokugan que la première rencontre avec une créature souillée est souvent désastreuse. Voici un parfait contre-exemple se dit Paisei. Pour en apprendre davantage, il paye sa tournée.
Il s’agit d’un personnage bizarre. Un moine paraît-il. Il aurait passé une grande partie de sa vie à errer sans avoir de nom ni en chercher ! Selon le Hida, cette personne était douée en tant que masseur ou bien soigneur, aucun des Crabe ne se souvient exactement. Ils s’accordent sur le fait que ce moine pouvait remplacer les shugenjas quand ce n’était pas trop grave. « Pas très utile en temps de paix, bon là c’était pas vraiment la guerre » s’écrie le Hida en réprimant un hoquet. En fait, il allait et venait, connaissait bien la plupart des terres de Rokugan à part peut-être celles du clan de la Mante. L’Hiruma n’est pas certain que le moine avait le pied marin. Le Hida ajoute que l’important n’est pas le pied mais les bouteilles pleines, toujours différentes, jamais de poison qu’il amenait. « Mieux équipé qu’un vendeur ambulant, une vraie fortune cet homme-là ! ». Un jour, quand l’Empire monta une expédition pour aller secourir l’Empereur au sud du Mur, il est revenu avec un mon Hitomi. Il n’avait pas vraiment changé. Il est passé dans les échoppes de tous les clans avant de répondre à la convocation de l’Armurerie du Kyuden. Le Hida recommence à rire en continuant son récit. Hitomi-San se rendit finalement au bon endroit, le conteur ajoute qu’il n’oublier jamais les derniers mots connus de cet expert en bibine.
«
- T’es Tsubo ? Demanda l’armurier.
- Non, je suis membre de la Confrérie de Shinsei, je n’utilise que mes mains ! Hurla Hitomi Tsubo
»
Ensuite, il est parti, il a dû déserter car les deux Crabe rapportent une même rumeur qui assure qu’il se serait fait exclure du Clan de l’actuelle Impératrice. L’Hiruma en profite pour se demander tout haut pourquoi le Dragon l’a régurgité et propose comme raison possible que ce clan ne tienne pas l’alcool. Rires gras et partagés, encore. Paisei a maintenant les yeux qui se cherchent mais arrive à poser une question : « Bon Tsubo-San, qu’est-ce qu’il y connaît aux monstres lui, hein ? Réponse ? » Le Hida lui répond simplement qu’il a trop parlé et que, tant qu’il aura la gorge sèche et le verre vide il ne pourra pas être clair. Tandis que le tôlier ressert un peu plus de boisson, le Hida clôt le sujet avec le leitmotiv de Tsubo-San : « A boire, si je suis sobre, je suis mort ! ». Les trois guerriers continuent à refaire l’Empire d’Émeraude quelques instants puis Paisei s’endors à même la table.
Le Moto ouvre l’œil gauche d’abord, le regard brumeux, la bouche pâteuse dans une pièce trop éclairée qu’il ne reconnaît pas. Il tente de se souvenir du début de sa journée. Il murmure qu’il a but du Thé avec Ming-Li, qu’il est sorti du camp par l’Ouest…Quelqu’un continue à sa place : « Tu cherches Tsubo-Sama qui connaît tout sur tout. » Un homme athlétique ne portant aucun mon que Paisei n’avait pas remarqué fait le ménage. Tout en astiquant une table il affirme d’une voix calme qu’obtenir une audience auprès d’un maître n’est pas chose aisée. Dans le cas présent, il est nécessaire d’apporter une boisson que même cet œnologue confirmé n’aurait pas imaginée alors que son imagination est sans limite. A cet instant, une voix masculine gutturale et totalement alcoolisée, retentit derrière le Moto : « Hey, qui c’est lui ? Qu’est-ce qu’il fait chez moi ? ». Le puissant technicien de surface lève la tête pour proposer une explication mais le troisième homme l’arrête d’une main fébrile : « Laisse Martine ! Il a vu de la lumière, il est entré, c’est ça hein ? » Après deux hoquets et une éructation assourdissante, il se retourne vers l’armoire à glaces : « Euh, non t’est pas Martine. Mon p’tit Korona-San, à boire, mets-moi quelque chose qui pétille, si je suis sobre je meurs et là je t’ai reconnu c’est mauvais signe ! » A ces mots, le Moto écarquille les yeux et se retourne. Il fait alors face à un ivrogne, une bouteille verte et rouge à la main. Sans faire attention aux paroles de Kuronada, Paisei, sous le coup d’une puissante monté d’adrénaline, explique à Tsubo qu’il a besoin d’un guide, qu’il a besoin de son savoir pour sauver l’Empire des créatures qui passent à l’attaque chaque jour et chaque nuit en ce moment. L’ivrogne tombe en arrière en explosant littéralement de rire puis reste là, affalé sur le sol la poitrine secouée de sursauts joyeux. Paisei réitère sa demande, se prosterne en manquant de tomber lui aussi. Sous le regard impassible de Kuronada qui continue de nettoyer les tables de la salle, Tsubo reprend son souffle pour répondre au Licorne. « Ah ouais, j’ai donc l’air d’un samouraï qui peut t’apprendre des choses que tu ignores…bof…d’accord, tu vas être un disciple attentionné ! Allez, va te changer, Kyogen et Masserah vont te trouver un habit potable. Hey les saltimbanques, n’oubliez pas le chapeau ad doc, le nouveau va découvrir l’Eau de Feu ! En revenant, n’oublie pas le matériel pour ta Formation Fluide, quelque chose qui pétille ! Pas moins de deux bouteilles, hein ?! » Seulement à cet instant, Paisei s’aperçoit de l’accoutrement inattendu de Kuronada, pas de kimono mais quelque chose d’inconnu pour le samurai. L’instant d’après c’est lui qui ne se reconnaît plus, une veste et un pantalon. Ses seuls points de repère sont les couleurs et mons de ses Clan et Famille. Il fait à nouveau face à son Sensei au regard bovin. Après un nouveau hoquet, Tsubo s’exclame : « Tu vois ces bouteilles, elles sont différentes, elles contiennent des choses différentes, mais c’est seulement près de la mort que je peux m’en rendre compte. Je ne veux pas mourir, donc tu dois pouvoir m’aider sinon, tu ne serviras à rien ! » Tsubo entame alors un rire bien gras qu’il achève sur une toux et son cracha. Puis, se comportant comme un professeur il demande à son élève s’il a des questions. Ce dernier s’empresse de lui demander où ils se trouvent. Kuronada répond : « Ils sont à la Majestueuse Auberge de la Base Fortifiée des Voyageurs Perdus, en bordure des meilleurs champs du monde, d’orge, de blé, de houblon, de pommier et j’en passe...Elle est appelée Auberge du…La voix semble changer aux oreilles de Paisei, de venir de très loin pour finalement se rapprocher à nouveau…Phoenix Bourré, Phoenix Bourré, Phoenix Bourré…il est des nôtres, il a finit son saké comme les autres ! C’est un ivrogne, ça se voit rien qu’à sa trogne ! » Paisei soulève sa paupière droite et découvre un Hida et un Hiruma qui ne lui sont pas inconnus. Ils chantent à tue-tête avec une autre personne, vêtue de jaune orangé assise face au Licorne, lorsque le Hida s’écrit : « Toi, t’es pas Shiba Ningen Sama ah non non non non non non, toi t’es plein comme une barrique ! » La réponse de l’intéressée sans équivoque entre deux éructations héroïques : « Normal, moi je suis Matsu ! Moi je prends les Ogres au No-Dashi ! » Les trois fêtards s’écroulent de rire à nouveau tandis que Paisei perd à nouveau conscience. Les deux dernières images qui se forment dernière ses yeux sont Ming-Li faisant tourner trois fois un bol à thé dans ses mains et Paisei, habillé bizarrement, sortant une bouteille d’un petit coffre portatif pour y ajouter de nouvelles épices.







par Rémi CAVAILLE, un VRP Licorne.
http://picasaweb.google.com/flo.l5r/StorylineToulouse200902#slideshow/5396980659938527890


Inspirations : Lucky Luke, La Cité de la Peur, Coluche, chacune des personnes rencontrées et aperçues le weekend des 17&18 Octobre 2009…Ah j’oubliais, Legend of the Five Rings dans une moindre mesure !


Dernière édition par Moto Joe le Mer 28 Oct 2009 - 13:24, édité 1 fois
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rapport] Toulouse les 24&25 Octobre 2009...un bon weekend !!

Message par Moto Joe le Mar 27 Oct 2009 - 20:38

Salut,

La Decklist jouée samedi 24 Octobre 2009 au Storyline de Toulouse : Name a follower

Forteresse : Lost Traveller Castle – backée avec Curio Shop
http://www.l5rsearch.com/images/cards/curioshop.jpg
Flavour text: "Oh yes, I think I have the perfect gift."
Border Keep – backée avec House of the First Stone
http://www.l5rsearch.com/images/cards/card1563.jpg
Flavour text: "Fine sake, warm beds, pretty girls," (…) "What more do I need?"
Bamboo Harvesters – backée avec Friendly Traveler Village (bon petit nom!)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/card1688.jpg

Fate : 44 cartes
Backées avec Rage (bon petit nom et bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/Rage.jpg

2 Rout (Des choses…Hmm…vivantes j’ai bon?)
Flavour text: "There is no glory in a battle so easily won. Some things, however, are better than glory."
2 Fall Back (Le manque d’équilibre ne pardonne pas si la chopine est trop grande et trop remplie !)
2 Low Stance (Après la chute, chacun sa technique !)
2 Beloved of the Clan (Approvisionner le clan, remplir son devoir avec brio apporte certains avantage)
2 United (bon petit monstre)
https://www.facebook.com/group.php?gid=38303925387
2 Retribution, Samourai Edition (Le passage des bon petits montres ne laisse pas tout le monde sans voix !)
Flavour text: “You will pay for what you have done. I swear it!”
2 Outer Walls, Celestial Edition
Flavour text: "The Empress commands us to reinforce the Crab." - Moto Chen (Oui, grand Khan)
2 Throwing Knives (Les quarante ogres enragés ne portent pas d’armure, j’ai vérifié)
Flavour text: “Completely useless against armor, but at close range against an unarmored target? Useful enough."
2 Fubatsu Blade
Flavour text: "Surely Hida Fubatsu is of Kaiu blood, to create so perfect a blade." - Hiruma Aki
2 Courage liquide (Les reflux gastriques peuvent être utilisés comme une arme par un maître)
2 Wrathful Defense (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/4684_131483236112_29485536112_3398102_1382107_n.jpg
1 Dramatic Assassination ("J’ai bien fait de le recruté lui !" Tsubo)
Flavour text: "Messy, yes, but sometimes it is better to be effective than neat." - Soshi Ganrou
(…ou plus simplement, il vaut mieux être efficace que net !)
1 Crushing Strength (Bon petit monstre avec une grosse main gauche)
Falvour text: “Most Rokugani are untrained to fight against the creatures of the Shadowlands. The first fight often proves disastrous.”
http://www.l5rsearch.com/images/cards/crushingstrength.jpg
1 Strategic Strike (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/strategicstrike.jpg
1 The Direct Approach (Bon petit monstre)
Flavour text: “Don't think so much. Hit something." - Hiruma Aki”
http://www.l5rsearch.com/images/cards/thedirectapproch.jpg
1 Heavenly Lance of the UNICORN (Ming-Li n’a pas fini de rêver!)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/heavenly-lance-of-the-unicorn.jpg
1 Bare Ground (Bon petit monstre)
Flavour text : "They were waiting for us, as if they knew we were coming."
http://www.l5rsearch.com/images/cards/bareground.jpg
1 Fluid Formation (Bon petit nom)
1 Setting Sun Strike (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/setting-sun-strike.jpg
1 Friendly Traveller Sake (le meilleur saké de Rokugan, quand on n’a pas goûté celui du grand maître !)
1 Desperate Throw (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/desperatethrow.jpg
1 Greater Sacrifice (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/5068_137264031112_29485536112_3509468_4010689_n.jpg
1 Yarijutsu (Bon petit nom)
1 Certain Death (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/certain-death.jpg
1 Obfuscation ("J’ai bien fait de le recruté lui aussi !" Tsubo)
Flavour Text: "Mask one thing with another, and even before a crowd, your actions will go unnoticed." - Kyogen
2 Settling the Homeless (Oui, c’est la guerre…)
Flavour text:"Many heimin have been driven from their farms and villages. Daimyo are to take care to resettle them quickly, so that they may return to their life of service." - Togashi Satsu, Voice of the Empress
1 Do Not Turn Your Back!
1 Infamous Blade
2 Seppun Blade
2 Final Duty

Dynasty : 40 cartes
Backées Moto Chagatai Gold Edition
http://www.l5rsearch.com/images/cards/moto_chagatai.jpg

1 Farmlands, Samurai Edition
Flavour text: “The rice crop is the standard of money in the Empire, the daily meal of the samurai, the origin of sake, and the foundation of the Crane Clan's vast wealth.”
1 Offered Gift (“L’apéro est pour moi” Moto Paisei)
1 Traveling Peddler
Flavour text: "Yes, yes, I have just what you need. Just... just let me catch my breath a moment... I have it right here."
1 Kaiu Smithy (le fameux Armurier)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/QDYXH.jpg
3 Diamond Mine, Imperial Edition
Flavour text: "You see, they are more than simple jewels; with minimum effort they can become food, clothing, ships, or even secrets. But in the right hands, their beauty and hardness can be turned to power and destruction." – Kaelung (Dans certaines mains, les bonnes bouteilles vallent tout l’or du monde)
3 Border Village (Il y a toujours un village à côté d’une place fortifiée)
2 Barley Farm, Celestial Edition
Flavour text: "It is not delicious, but it fills me and keeps me on my feet. It is enough to sustain me for a march across the province." - Unnamed Lion soldier
2 Rich Coffer (Certains commerces rapportent!)
2 War Encampment (C’est la guerre, mobilisez-vous qu’ils disaient!)
3 Tsubo le Soulard – Tsubo the Drunk
(Ronin • Samurai • Sake Addict • Washed Up traduit par Ronin, Samurai, Alcoolique, soûl)
Game Text: “If Tsubo ever has no Sake tokens: He is sober; destroy him.”
Il y a très longtemps…
http://www.playccg.com/catalog/l5r_singles-dark_allies/the_wandering_monk/68728
Son altercation au Kyuden quelque part sur les terres du Clan du Crabe.
http://www.l5rsearch.com/images/cards/HitomiTsubo.jpg
3 Moto Paisei (Œnologue, un expert même…bientôt…Distributeur pour le moment !)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/Moto%20Paisei.jpg
2 Shinjo Ming-Li
Flavour Text: “Young? Perhaps I am. War is my craft all the same, and one day they will remember me as a master."
http://www.l5rsearch.com/images/cards/ShinjoMing-li.jpg
2 Kuronada (Ronin, Tacticien)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/5068_136988806112_29485536112_3504692_2021567_n.jpg
2 Masserah (C’est toi le monstre!)
Flavour text: "Something approaches. Something wicked and horrible. Something of the Foul."
http://www.l5rsearch.com/images/cards/Masserah.jpg
2 Kyogen (Acteur)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/4744_130491381112_29485536112_3382645_1889649_n.jpg
2 The Sensei (Bon petit nom)
2 Soshi Ganrou (Quel acrobate !)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/5068_137178561112_29485536112_3507702_606943_n.jpg
1 Shiba Ningen XP3 (Maître du plus étrange des 5 éléments, le Vide!)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/shibaningenxp3.jpg
1 Matsu Benika XP2 (Bon petit monstre)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/matsubenikaxp2.jpg
1 Akodo Tsudoken (Boire trop nécessite de l’adresse pour se redresser)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/akodo-tsudoken.jpg
1 Bayushi Tsubaki (Le poison peut te clouer au sol!)
http://www.l5rsearch.com/images/cards/4804_132607591112_29485536112_3422404_1643370_n.jpg
1 Counting House (Des reserves ok, mais attention à la qualité!)
Flavour text :"War is a costly business. We must do what is needed to restore our clan's reserves, so that we will be prepared to meet future challenges."
1 Inheriting Heirloom

Bye...................................Rémi.
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rapport] Toulouse les 24&25 Octobre 2009...un bon weekend !!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum