[RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Aller en bas

[RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Moto Joe le Mer 17 Mar 2010 - 20:01

Salut,

Les dates de Kotei sont connues depuis belle lurette, il est donc possible de planifier une préparation efficace. L'arrivée des dernières cartes de l'environnement sont connues depuis fin janvier, pratiquement deux mois avant! Mais non, on ne change pas toujours une équipe qui perd donc c'est seulement une ou deux semaines avant qu'on se met réellement au travail. Les Ronins sont de retour, mais ils sont sous le joug de l'Empire, bof. Jouer Licorne pour passer le temps ne suffit pas! Un Deck à thème sur ce clan, oui mais en théorie c'est un pote qui doit le faire à ma place pour qu'on ne soit pas en concurrence. Rester Zen, ne penser à rien et peut-être que des réponses tomberont du ciel...il ne pleut même pas (chez moi).

Finalement, le Deck à Thème Licorne est une bonne option. S'il n'est pas utilisé pour ce Kotei, j'aurai tout le temps de le retravailler pour les prochains. Dans le cas où il ne serait pas utilisé, que faire? Ok, jouer Ronins mais pour cela, une forteresse s'impose. Elle n'a pas été éditée alors il faut s'en faire une, l'image est disponible il suffit de se motiver. C'est tout de même l'Impératrice elle-même qui a convié ces gens-là à revenir jouer avec nous, alors la forteresse se doit d'être à la hauteur. Recherches infructueuses sur recherches infructueuse puis promesse que oui, elle sera dans ma boîte au lettre bien avant le vendredi 12 mars, sans faute! L'espoir renaît mais rien n'est fait : pas de Deck pour le tournoi Legacy du samedi soir et pas mieux pour le dimanche!

Dernière ligne droite, le jeudi 11 mars : il n'y a rien dans ma boîte aux lettres. C'est quand même l'angoisse : pas possible de jouer le Deck à Thème en respectant l'alliance Licorne/Spider initiée plusieurs mois avant. Tant pis, on laisse tout de côté, une bonne soirée qui n'a rien à voir m'attend. Tel un vrai toxico, je m'équipe quand même de la dernière version de l'Histoire Licorne et d'un stylo...euh, je m'en suis servi...la honte. Une bonne soirée qui me coupe de Rokugan pendant plusieurs heures! Juste après, je valide la dernière version de l'histoire et vers 3h30 du matin je trouve l'idée pour le Legacy du samedi! Le vendredi, après m'être levé avant 8h, ma productivité laisse à désirer d'après mon chef mais je m'offusque, intérieurement seulement, car j'ai pratiquement toutes les idées nécessaires pour les deux jours qui viennent! Discussions téléphoniques hautement tactiques + petite visite au supermarché du coin + petit détour au cybercafé du coin pour vérifier un point de règle capital, bref à 2h du matin tout ce que j'ai ce sont des chips au vinaigre, une nouvelle marque de Bière à tester (EKU, sans intérêt) et la Forteresse Ronins (ça, c'est bien!). Donc je m'y mets. Le Deck Ronins est bancal, le Deck du Thème Deck était pratiquement fini. Je m'attaque au plus important : le Deck Legacy. Soudain, coup de téléphone, c'est Alexandre qui arrive dans 10 minutes pour aller au tournoi...Hmm...je me disais bien qu'il y avait quelque chose de changé...mais bien sûr, il fait jour! La douche, remplir des sacs de cartes pour finir le Deck Legacy juste avant le tournoi, prendre deux-trois accessoire pour mettre la buvette du tournoi sous le signe de la Licorne et on est parti!
Sur place, je me retrouve à jouer le Deck à Thème Licorne car une soirée alcoolisée improvisée a compromis les préparations Spider de la veille. Heureusement, Alexandre jouera Ronins : je lui prête donc LA forteresse pour qu'il évite d'utiliser une simple photocopie découpée à la hâte. La buvette prête allégeance au Clan de la Licorne de façon visible et les rondes commencent !
L'ordre reste approximatif. La decklist et l'histoire suivent.

Ronde 1 : Lion
La partie démarre normalement, mais j'ai peu de perso et beaucoup de sous. Mon adversaire sort sa Guidance au premier Tour. Bref, il me prend deux provinces. A mon tour, je fais de même mais j'ai trois fou-furax sur la table : Moto Jin Sahn, Moto Kang et Shinjo Ki Chang...tous équipés de Suivant et d'armes. Comme j'ai un Travel Swiftly en main, j'attaque avec tout le monde et prend deux provinces moi aussi. A son tour, il m'attaque mes deux seuls provinces. Je tente de défendre la dernière avec ma carte de réaction. La bataille fait rage, tout va pour le mieux jusqu'au moment où il pose sont anneau de l'eau puis joue à deux reprises Cowed by Wisdom...je n'avais qu'un Hold.
0/1

Par la suite, je joue contre un joueur Dragon, la première fois que j'ai assez de force pour attaquer, il jette sa main pour m'expliquer que ce n'est pas une bonne idée. Au tour d'après, il résout l'évènement qui le met à 13 de force de province. Je fais une attaque en mousse pour le principe pour qu'il ne passe qu'à 39 et non 40 d'honneur. Une défaite de plus. Je rencontre deux jeux Goblins Spider et un joueur Scorpion Déshonneur. Trois fois, je gagne en ayant sorti un perso au premier tour, lui ayant montré la voie du Champion d'Obsidienne, et lui offrant un suivant au deuxième tour. Pas d'erreur, les DarkMoto règnent sur le Spider. Bon bah les trois parties ont été extrêmement tendues...toutes les cartes de ma main ont été utilisées à chaque fois mais trois victoires au compteur. L'autre victoire est contre un jeu Mantis, je pense que j'ai raconté tellement de bêtises durant la partie que mon adversaire - défendant un clan mineur, ou presque - a peut-être eu du mal à gérer les armées des descendant de Moto Tsume. A la fin de la partie, il m'a avoué qu'il s'était quand même bien amusé!
Je finis à 4/3 en ayant oublié ma troisième défaite et consommé deux infusions infectes de taureau en cannette. Résultat évident, les chips au vinaigre sont surpuissantes pour tenir le coup!

***

Les rondes du tournoi principal sont terminées, Alexandre a utilisé LA plus belle forteresse du tournoi à chaque ronde, super !
Il est l'heure de finir le Deck pour le tournoi Legacy du soir. La partie Dynasty est OK, il ne reste qu'à faire le Fate. Première constatation, 60% des cartes embarquées le matin-même sont inutiles. On va improviser, la combo de base est bien là, elle ; seulement il n'y a rien pour en abuser : on verra bien ce que ça donnera. C'est un Deck Kyuden Bayushi, Yodin Sensei, Sezaru + Nazeru.

Ronde 1 : Kakita Dueling Accademy.
Mon adversaire ne peut pas gagner, car tant qu'il n'a pas Kakita sur la table, Shinsei n'a pas l'intension de perdre le moindre duel. Il arrive mais c'est trop tard. J'ai pu tester mon Deck, il y a un énorme potentiel, je suis trop claqué pour utiliser correctement les plus puissant tutors, je vais donc faire sans. "The Last Prophecy" et "Nazeru Strenght" annoncés sur des cartes fortes, oui, mais que je ne jouais pas, tant pis!
1/0

Ronde 2 : Phoenix (Forteresse qui paie bien pour un Shugenja quitte à le faire passer du côté obscure) & Hantei Sensei
Le joueur est très fair-play, il a vu comment j'ai gagné la partie précédente mais n'utilise pas Hantei Sensei pour m'interdire la carte qui m'a donné la victoire précédente alors qu'il l'a vue car ma partie fut la plus longue.
2/0

Ronde 3 : Licorne Khol Wall Yodin Sensei
Le Deck qui me fait le plus peur, car Monsieur Moto Chagatai Xp4 est ingérable pour moi. Le début de partie est catastrophique, le milieu semble invraisemblable et la fin a bien fait jazzer !
Tour 1 : Cédric - Teutates - propose Wanderer Revealed et hop mon Border Keep ne fait plus rien. Puis il sort Moto Rumiko XP - l'épouse de qui va chercher l'Anneau de l'Air qui permet de redresser ses perso : c'est nul.
Tour 1 : Je sors Yogo Asami. Je me dis qu'au deuxième tour, j'aurais quand même le Bamboo Harvesters pour m'amuser et annonce : "La table est à toi" d'un air bien concentré.
Tour 2 : Cédric ne se désarme pas et lance un explosif sur mon Bamboo Harvester...il m'en veut, je ne vois que ça. Il n'a pas assez de force pour attaquer mais sort une autre brute de Guerre.
Tour 2 : Yogo Asami n°2 montre le bout du nez, le premier s'équipe d'une armure et hop je suis tranquille pour un moment.
Par la suite, une seconde armure arrive et ensuite un petit suivant. Ce ne sont pas moins de 5 Licornes qui se retrouvent vissées au sol.
La partie prend un tournant très avantageux lorsque Bayushi sort. Au tour d'après je passe de -4 Honneurs à 119. Sueurs froides car le Licorne a les moyens de déclarer une phase d'attaque. Il n'a pas Desperate Wager, ce qui me donne la partie.
3/0

Finale contre Alexandre :
Je merde tout seul donc il gagne.

J'héberge El Presidente, qui survit au capharnaüm de mon cru, quoi qu'avec Karibu, ils n'arrivent pas à remporter la Palme du tournoi d'Oni à Deux Têtes du lendemain.

***

Le lendemain, justement, je fais 3/3 avec un Deck Battle Maiden et plein de boosts de force et de quoi redresser Moto Chagatai XP4 en bataille.
Trois Scorpions Déshonneur, deux avec Kaukatsu Base, un avec Kaukatsu XP2 et la forteresse qui déshonore "gratuitement" les personnalités non-uniques. Ok, je peux ranger mes amies à 3/4 d'honneur Personnel et me concentrer sur les vraies stars du Casting du matin (je suis un peu en retard à la première ronde histoire de finaliser mon Deck). Tamago, Moto Chen et Egg of P'an Ku de Moto Chen m'ouvrent les portes à coup de Sneack Attack et Civility...sans aucune pression. Je perds contre Alexandre Baylot qui pulvérise mes perso à coup de Kuro's Fire sur Isawa Mizuhiko XP Last-One-isé. Je me fais roulé dessus par un autre Deck Moto Chagatai qui enchaîne Moto Chagatai Tour 2 puis au tour 3 Wispers of the Dying Sun puis l'équipe d'un Balanced Yari et hop 3 provinces qui volent et la dernière rejoint se copines au tour d'après. Dernière ronde, je n'ai plus vraiment le goût du jeu et perd contre un Dragon. Je fais Tour 1 = double border Keep avec une seule ressource. Tour2 = 4 ressources. Mon adversaire aligne des Skin-Head Dragon débordant d'agressivité qu'il équipe sans hésiter d'une Chagatai's Armor. La partie eut le mérite d'être rapide!

***

Résultats Importants (non-sujet à débat puisqu'ouvertement subjectif) :
6 points pour la Licorne
4 pour Jigoku

2ième du Deck à Thème (2 points pour la Licorne!!)
2ième du Legacy
4ième pour avoir porté les couleurs de la Licorne tout le weekend : le samedi sur les épaule et en permanence à la buvette !

***

Une excellente invitation à dîner chez Amandine&Alexandre pour finir et hop je rentre dans l'état comateux qui m'a poursuivi jusqu'au mercredi matin!

***

Fin...donc commencement!
(Survivre à ce premier post est le rite de passage permettant d'espérer tenir tout au long du suivant!)

Bye..............................Rémi.


Dernière édition par Moto Joe le Mer 17 Mar 2010 - 20:34, édité 2 fois
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Moto Joe le Mer 17 Mar 2010 - 20:03

Un pour tous, et tous pour le Khan !!!

Depuis la mort de l'illustre Moto Chai, les acrobates de la Garde Blanche sont en deuil. Ses exploits font d'ailleurs partie des plus belles légendes du Clan au même titre que les siècles d'exploration des territoires des Sables Brûlant dirigés par Lady Shinjo. Les voies des Kamis sont impénétrables mais lorsque ceux-ci décident de déclencher l'Apocalypse tous les mortels comprennent immédiatement qu'aucun d'entre eux ne peut se dresser contre la Volonté Céleste. Shinjo Ki-Chang est bien placé pour s'en souvenir.

En effet ce n'est pas seulement un oncle qui a succombé au courroux de la fondatrice du Clan de la Ki-Rin mais toute sa famille sur deux générations. Pour conserver son nom, il a été forcé à l'exil de Shiro Shinjo en direction d'un village bordant les frontières du Nord-est de Rokugan. Accueilli sur de nouvelles terres, il a dû se mettre en quatre pour gagner son riz quotidien ainsi qu'une paillasse pour chaque nuit. Son profond désintérêt pour la pratique du Iaijutsu et sa maîtrise remarquable et jalousée du maniement des lances ne lui permirent aucunement de se faire des amis chez les Bushi Phénix de la région. C'est plutôt son esprit contrarié, sa recherche de rédemption et sa parfaite élocution qui lui ouvrirent les portes des temples et l'oreille des shugenjas. Petit à petit, cette oreille devint prévenance puis une forme de confiance sincère. Peut-être que son arrivée rappelait aux plus sages des prêtres des Kamis le passage d'Ide et de son fidèle disciple Bairezu lorsque Fu-Leng lançait ses premières attaques contre l'Empire avec ses hordes monstrueuses venues du royaume de Jigoku?

Le Conseil des Shugenjas du village vint lui demander de participer à l'escorte d'une caravane marchande en direction d'une forteresse Yobanjin se trouvant assez loin au Nord de la limite des Terres de l'Empire d'Émeraude. Ki-Chang déclina l'offre car il était convaincu que les yojimbos Shiba refuseraient d'appliquer les techniques que lui seul connaissait sous prétexte d'elles seraient étrangères ou bizarres. D'après lui, de bonnes techniques mal coordonnées impliquaient une défaite garantie dans les Territoires des descendants de Battul. Agacés par la justesse de l'argumentation, les Phénix se résignèrent. La caravane partit mais ne revint jamais. Lors de la préparation d'une seconde caravane, Ki-Chang fut à nouveau sollicité. Il avait eu le temps de s'entretenir avec l'un des Sensei d'une académie militaire voisine à propos des stratégies de défense conseillées pour la sécurité des caravanes marchandes en perdition dans les montagnes du nord de la région. Il refusa encore une fois en expliquant qu'en cas d'attaque massive, aucun plan de repli habituel ne tiendrait la route et qu'il restait convaincu que les bushis qui l'accompagneraient préféreraient mourir sur place qu'appliquer une stratégie imprévisible venue d'un autre clan. Cette fois-ci, le conseil retarda le départ du convoi. Quelques jours plus tard, à la tombée de la nuit, deux cavaliers arrivèrent au village et furent immédiatement conduits auprès des shugenjas.

Ki-Chang était aussi convié et découvrit avec plaisir les nouveaux arrivants arborant fièrement le même mon de famille que lui. Une fois les présentations effectuées, il était évident que les trois membres du Clan de la Licorne avaient dû fuir les Terres de leurs ancêtres pour des raisons similaires. C'est donc unis par des liens quasis historiques qu'ils acceptèrent d'accompagner l'expédition. Hwarang et Yamauchi acceptèrent de concert que la place de chef soit attribuée à Ki-Chang par le conseil.

L'attaque redoutée eut bien lieu. Elle fut massive. Elle fut particulièrement surprenante car se tint sur la plaine totalement dégagée séparant le village des Terres Yobanjin, en plein jour. Des créatures enflammées avaient surgi au loin et, en un instant, s'étaient ruées vers les chariots. Le guerrier le plus prompt à réagir fut Yamauchi. Tandis qu'il décochait ses premières flèches, les Bushis Phénix attrapaient naginatas et yaris avant de mettre pied à terre. Chacun des traits du Licorne stoppait net une ou deux créatures systématiquement. Suite à cette imposante démonstration, l'ensemble des membres du clan du Phénix de la caravane se retournèrent simultanément vers Ki-Chang et crièrent comme un seul homme : "Quels sont les ordres Shinjo-Sama?". Grisé par une fulgurante montée d'adrénaline, il voulait leur demander une formation triangles et des galipettes mais il garda ces idées pour lui. Il délégua la sécurité des marchandises à Hwarang qui choisit une stratégie très classique pour placer les Shugenjas et une petite moitié des bushis disponibles en brandissant son éventail orné de l'emblème de son clan. Ki-Chang se retourna alors vers Yamauchi qui se débarrassait déjà de son Yumi et de son carquois vide avant de dégainer un lourd cimeterre. Un échange de regards et de sourires carnassiers confirma que la tactique que son supérieur allait proposer convenait à au moins l'un des guerriers du second bataillon. Tout en détachant soigneusement sa lance de sa monture il expliqua au reste de l'équipe ce qu'il attendait. Ses craintes initiales s'avérèrent exactes. Les Phénix ne le prenaient pas au sérieux et restaient passifs pendant qu'une deuxième vague d'assaut se mettait en marche. C'est alors que Yamauchi hurla d'une voix assourdissante.
"En position!".

Surmontant difficilement leur effroi, ils obéirent finalement car le héro qui avait arrêté seul la première vague de créatures validait cette tactique de cavalerie apparemment stupide. L'instant d'après, les Phénix chargeaient les démons enflammés. Juste après le premier choc, les deux Licornes chargeaient à leur tour. Les yeux et les oreilles de leurs chevaux étaient protégés par une grande quantité de tissus bien épais. Chacune de leurs attaques particulièrement dévastatrices était accompagnée d'un profond hurlement guttural à peine humain semblable aux derniers mots intelligibles de Yamauchi. Comme prévu et annoncé par Ki-Chang, ces éclats de voix contraignaient leurs ennemis à fuir de manière quasis incontrôlée et c'est ainsi que les Shiba pouvaient les mettre en pièces en prenant le minimum de risques. Après de longues minutes de combat acharné, la plaine était devenue un brasier incandescent. Alerté par la fumée, des renforts arrivaient...trop tard pour la bataille mais à point pour délivrer des soins. Le bataillon mené par Hwarang était resté debout grâce à ses astuces personnelles. Seuls les chevaux et quelques bushis Shiba avaient réellement besoin d'interventions médicalisées au niveau de leurs brûlures. L'intégralité des assaillants gisaient sur l'herbe tandis que les flammes entourant leur dépouille s'éteignaient une à une. Il apparut que ces derniers étaient humanoïdes et avaient été envoyés par le Sombre Oracle du Feu pour détruire Rokugan. L'exploit du Trio fut salué en haut lieu sur leurs Terres d'Exil et leur courage fut réclamé à plusieurs autres reprises sur d'autres attaques du même genre. Apprenant que des attaques similaires sévissaient sur les Terres de leurs ancêtres, le trio demanda à y retourner. A contrecœur, le Clan du Phénix accepta.

Ils repartirent donc en direction des cités d'où ils avaient été chassés plusieurs années auparavant. Cette fois-ci, ils savaient tous qu'ils avaient lavé leur part de Honte qui avait, autrefois, déchaîné la colère de Lady Shinjo. Ils voulaient se rendre au Shiro Ide pour négocier leur réintégration dans le Clan. Le plaisir de galoper à nouveau sur les Steppes Licornes ne put lutter contre la stupeur qui les frappa. Chaque cité qu'ils atteignaient était dévastée ou bien en pénible reconstruction. Après de nombreux jours de voyage effréné, ils trouvèrent enfin une place forte encore digne dans les provinces Sinseki apparemment encore épargnées par les tourments. Exténués et affamés, aucun ne réplica lorsque Ki-Chang annonça par erreur.
"La cité du Vent!"
Un sentiment de grand calme l'envahit tandis qu'il se souvenait de son Sensei lui contant que Lady Shinjo appréciait la sensation de la brise Rokugani qui était plus variée et aléatoire que les minces courants d'air du Paradis Céleste où elle était née.

Ils furent accueillis par une jeune recrue des Légions Junghar qui, après s'être présenté comme Moto Sihung, les invita à entrer "Là où les trois armées se reconstruisent!". Il s'empressa de leur recommander le bâtiment principal où se trouvait le réfectoire car un après-midi placé sous le signe de la Lutte de Barrique était prévu. Les Shinjo passèrent d'abord par les écuries avant de profiter de la collation offerte. Après avoir franchi les imposantes portes de l'immense cantine, ils découvrirent un grand nombre de guerriers. L'atmosphère y était véritablement étouffante pour Ki-Chang. Ses deux compères lui faussèrent compagnie rapidement et se jetèrent dans la foule visiblement comblés d'être de retour parmi les leurs, enfin débarrassés des innombrables règles d'étiquette inutiles imposées par l'exil. Ki-Chang, qui avait pris l'habitude de côtoyer des shugenjas et à de rares occasions quelques courtisans Asako, se sentait mal à l'aise ici. Dans cet espace confiné, aucune présence féminine n'était notable. Il était déçu car, il avait plus envie de partager un thé avec des demoiselles Utaku, bien que leur féminité était souvent remise en cause par les railleries de certains autres clans, qu'avec des moustachus enivrés. Rapidement, il se rendit compte qu'il n'était entouré que de Moto mis à par Hwarang et Yamauchi. Il repéra tout de même quelques signes distinctifs, les bannières Baraunghar et du Khol accompagnaient celle des Junghar sur les murs. Les cliquetis des armures lourdes de la Garde Blanche se faisaient entendre en plusieurs endroits. Au coup d'envoi du premier combat, Ki-Chang se laissa entraîner dans ses souvenirs une fois de plus. Les seules moqueries qu'il tolérait sans modération dans sa jeunesse venaient sa jeune voisine Utaku Kitao tant qu'elle gardait fixés sur lui ses yeux katana. Sa rêverie fut interrompue par une violente tape dans son dos. Se retournant, il fit face à une énorme brute lui plaquant directement sous le museau une gourde débordant d'un liquide blanchâtre dégageant une forte odeur de fermentation douteuse. Le regard bovin, les quatre grammes dans le sang, l'haleine vinassée et le teint rougeaud du tôlier lui firent accepter le breuvage sans discussion avec une infime courbette qui, contre toute attente, ne put échapper à son interlocuteur. En un souffle chaud, d'une voix sourde détachant chacune de ses syllabes, il le retint.
"Toute...personne qui arrive...dans Mon armée...Lève la tête... (Silence pesant)...ensuite...Soit elle avance... (Nouveau silence)...Soit la Bénédiction du Lord of Death lui tombe dessus...souviens-t-en...gamin"
Sur ces mots, cette force de la nature tourna les talons au ralenti puis se fondit dans la foule de spectateurs qui acclamait le vainqueur qui n'avait pas encore quitté le ring. Ki-Chang but une gorgée et y reconnu la Tradition Moto. Un nouveau combattant prit place sur le ring et s'adressa à la foule.
"J'offre ma vie au Lord of Death!"
Celle-ci s'empressa de lui répondre en cognant des pieds sur le sol, des mains sur les tables et scandant son prénom.
"Choon-Yei! Choon-Yei! Choon-Yei!".
Ce dernier ne put profiter pleinement de cette ovation car un autre guerrier, Moto encore, fit son apparition à la porte principale. Dès ses premières paroles, un silence attentif s'étendit sur tout le réfectoire.
"Ça fait trop longtemps que je n'ai pas tué d'homme. A cheval messieurs ! Chevauchons jusqu'aux montagnes!"
Le combattant qui se trouvait toujours debout sur le ring enchaîna une réponse à la foule restée muette. "Une dernière gorgée et en route a dit le chef!" Pendant que les spectateurs se précipitèrent tous ensemble vers la porte, trop petite pour les laisser passer à plus de deux de front, pour atteindre les écuries, Sihung tentait de remonter le courant s’aidant de ses coudes par moment afin d’avertir les trois Shinjo que Moto Kang Sama les attendait dans sa tente.

Sur le chemin, Sihung raconta que Xiao Sama était le second de Kang Sama en attendant que les soldats fussent suffisamment nombreux pour les répartir en deux armées distinctes. Il ajouta aussi que Qu Yuan Sama était certainement le gradé le plus apprécié car il n'était jamais perdu et pouvait toujours servire les meilleures boissons qui furent à toute heure et en tout lieu! Shinjo Ki-Chang ne l'écoutait plus depuis le réfectoire...Moto Kang Sama...Monsieur Moto Kang Sama...en chair, enfin en armure et peintures de guerre serait déjà fabuleux. Il en avait entendu parler à plusieurs reprises sur les Terres du Clan du Phénix car ce soldat du Khan avait travaillé avec de puissants Shugenjas issus de ces mêmes Terres. Les échos déformés étaient similaires aux publicités pour animaux de foire qui plaisaient beaucoup aux stupides Bushis de la famille Shiba. Monsieur Moto Kang Sama était alors capable, caché derrière The Mask, de sortir de ses poches toute sortes d'outils quelque fussent leur taille et leur masse! Cette scène pourrait même être reprises dans une pièce du nouveau théâtre Kabuki avant-gardiste, Ki-Chang en était convaincu, en un seul mot. Ce dernier, grâce à ses amis shugenja, avait pu écouter les rapports du Tournoi Martial où, en parfait gentleman, Monsieur Moto Kang Sama avait laissé la victoire à la Reine de la Grande Muraille Kaiu à Kumitae. Hida Nichie Sama aurait même déclaré : "Vous croyez qu'il va vous lancer une pluie de tantos dont le seul souffle pourrait embarquer toutes les tentes de son campement mais en y regardant à deux fois c'est un véritable No-Dashi qu'il agite dans ses mains!". Sans les accompagner Sihung laissa les trois Shinjo entrer sous la tente.

Ils furent accueillis par une montagne de métal, de fourrures et de cuire leur tendant le signe de l'hospitalité Moto. Après avoir vidé sa propre gourde d'un trait, elle s'adressa à eux comme s'ils se connaissaient tous les quatre depuis leur gempukku. Sa voix caverneuse ponctuée de respirations lentes rendues assourdissantes par casque intégral que Kang n'avait pas pris la peine de retirer entama un long monologue.
"Vous avez entendu Xiao-San?...Je compte sur vous...pour assurer, les mousquetaires...Ah vous ne connaissez pas?...il vous faudra vous intéresser à l'histoire de votre Clan hors de cette Empire quand la bataille sera finie...Bref, tous les trois...il va falloir montrer ce que vous avez dans le ventre...la combativité d'abord et...euh...l'autre truc, c'est...euh...ah comment vous appelez ça déjà?...ah oui...l'honneur!...Vous avez voyagés plusieurs jours durant à vive allure...à vos yeux, je devine que ce n'est pas votre première gorgée de Lait de Chèvre fermenté cuvée Qu Yuan de la journée...vous êtes donc en conditions idéales pour ne laisser AUCUNE CHANCE à votre ennemi...j'aime ça...Moto Chagatai Sama aimait ça...Moto Chen Sama aime ça aussi...Surtout souvenez-vous bien de LA loi de Notre bien aimée Kami Lady Shinjo...Sur les Terres de la Licorne...tu ne tireras ta lame si ce n'est pour tuer...Aujourd’hui, nous ne franchirons aucune frontière."
Hwarang et Yamauchi restaient suspendus aux paroles de leur supérieur. Ki-Chang décrochait tandis que son attention se rapporta au capharnaüm contenu sous la toile de tente.

Des pièces d'armure, des armes abîmées ou non, des peaux de bêtes à peine tannées ou déjà cousues et décorées, de la vaisselle reposant à même les tapis, très colorés qui recouvraient l'intégralité du sol, ou bien sur des piles d'autres objets hétéroclites. Décidément, ses années passées chez les savants Phénix lui avaient fait perdre la mémoire des charmes de la Famille Moto. Il devait vite s'y réhabituer car c'était quand même la Famille qui dirigeait tout le Clan de la Licorne! Son regard s'attarda sur une série d'estampes. La première représentait le glorieux Moto Chai qui avait du faire seppuku suite à son troisième refus de commander aux armées. Ki-Chang oublia aussi vite que possible l'idée d'avoir refusé à deux reprises d'escorter une caravane marchande durant les semaines précédentes. La mémoire de Chai marquerait à jamais tous les membres du clan, quelque fussent leur statu, leur nom et leur profession. Les autres dessins lui rappelaient quelqu'un ainsi qu'un sentiment très désagréable sans pour autant pouvoir identifier l'un ou l'autre. L’étendard à l'effigie de la Famille Moto, comme par hasard, ne lui suffit pas à se remémorer la bataille en question. Il rendit son attention à la personne qui l'avait convoqué se disant qu'il aurait tout le loisir de se renseigner sur ces images une fois l'intégralité des sujets primordiaux abordés. Moto Kang continuait, impérieux, imperturbable.

Le chef de guerre avait achevé sa présentation de la stratégie à mettre en place l’après-midi-même. Ki-Chang sentit le temps se figer autour de lui après que son supérieur ait prononcé une simple phrase.
"Moi...je ne suis pas mort."
Désespéré, le Shinjo jeta un œil aux autres mousquetaires. Leur regard embrumé par la fatigue des chevauchées de ces derniers jours et l'alcool trop vite ingurgité brillaient désormais d'une fureur guerrière exacerbée. Pas d'aide de ce côté là, pensa Ki-Chang. Mais qu'a-t-il bien pu dire avant...c'est la guerre, mais ça doit être lié à quelque chose de particulier...qu'était exactement sa phrase précédente...il faisait peut-être référence à Hida Nichie Sama, non, aucun intérêt dans ces circonstances...je dois bien pouvoir retrouver ses mots ou au moins son idée...ce ne sont pas les meutes de chiens de guerre car nous n'avons entendu aucun aboiement non-humain à notre arrivée...ah je crois que j'y suis...hmm...oui...Soit on meurt en Héro, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant!
A cet instant Moto Kang, sortit un long rouleau d'un entrebâillement de son armure qu'aucun Shinjo n'avait repéré. Il étala une grande carte sur un bout de table et désigna un point précis.
"C'est ici que Moto Yuudai nous attendra à tête des forces du Clan de l'Araignée."

Le Clan corrompu de l'Araignée...un nouveau clan majeur à la botte d'un puissant shugenja autre fois combattu par tout l'Empire...le clan dont certains membres seraient capables de ramener un souffle de vie dans le cadavre de leurs ennemis...la cible officielle de la croisade commandée par l'Impératrice elle-même au Shogun, le redouté Moto Jin Sahn qui se trouve à la tête des Légions Impériales...celui-ci même reconnu par tous comme le favori du Lord of Death...mon général qui se compare lui-même à un vilain...mais où suis-je...non, ce n'est pas possible...ça ne peut pas recommencer...Otaku Kamoko Sama avait donné son âme pour régler le problème...à nouveau un Moto se retrouve à diriger une armée souillée par l'empreinte de Jigoku...c'est Moto Tsume sur l'estampe...le premier Champion d'Obsidienne...il est mort depuis bien longtemps et jamais un Moto n'a repris ce titre...non...non, il ne faut pas descendre au sud...non, il ne faut pas y assister...non, il ne faut pas...non...pas à ça...pas à l'Arrivée du Champion d'Obsidienne !

"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON Ils étaient cinq avec Albert !!"

Un blessé, encore non identifié portant les couleurs du Clan de la Licorne s'est réveillé après une longue période de coma découlant d'une grande quantité de commotions reçues lors d'une attaque de Kali-Ma. Les infirmiers du clan du Crabe lui ont prescrit un sédatif à cinq doigts pour calmer ses délires post-traumatiques.

"Extrait du carnet de bord de Kaiu Kaikai, responsable d'une étude sur le traitement de la douleur des survivants issus de Clans moins endurants (les quatre derniers idéogrammes sont barrés) d’autres clans de l'Empire d'Émeraude".
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Moto Joe le Mer 17 Mar 2010 - 20:05

Fields of the Wind

Dynasty :
2 Sinseki Province
(Flavor Text : The region of Bikami in the Senseki Provinces of the Unicorn is among the most fertile regions of the Empire. While the Empire sufers from a plague originating in the lands of the Unicorn, and the Army of Dark Fire put the area to the torch, Bikami still provides for the Unicorn's steeds and riders.)
1 The new order
(Flavor Text : The Emerald Legions moved throughout the Empire, ensuring that the Empress's commands were obeyed. Foolish was the lord who tried to defy a legion commander.)
(La nouvelle Impératrice est arrivée, Moto Jin Sahn a chopé une mission)
1 War of Darkfire
(La première bataille où s'illustrent les Shinjo!)
1 Wartime Ally
(Flavor Text : The Shiba never forgot how the Unicorn came to their aid during the War of Dark Fire)
3 Stables
3 Border Village
3 Clan Estate
2 Bareley Farm
1 Shugo Seido
1 Peddler
1 Counting House
1 Kitsune Den
3 Moto Qu Yuan
(Flavor Text : "Move faster or I shall bring the blessings of the Lord of Death upon you!" )
1 Moto Xiao
(Flavor Text : ""It has been far too long since I killed a man in the northern steppes. Ride, men! Ride to the mountains!")
1 Moto Chen XP3
1 Moto Jin Sahn XP
1 Moto Kang XP
(Il a le Keyword Villain)
(Battle action : Battle: Attach a target attachment from your hand to your target Personality.)
1 Moto Choon Yei
(Flavor Text : "I offer my service to the Lords of Death.")
3 Shinjo Hwarang
(Il a le Keyword Commander pour dresser les Phoenix)
(Flavor Text : "The Shinjo family has worked hard to eliminate the shame of their grandfathers. After the last war, many believe that the family has now redeemed itself.")
3 Shinjo Yamauchi
(Il a le Keyword Hero et le Keyword Commander pour dresser les Phoenix)
3 Shinjo Ki-Chang
(Il a le Keyword Commander pour dresser les Phoenix)
(Flavor Text : "The day of our redemption is at hand, brothers. Glorious service to the new Emperor will erase all our fathers' crimes!")
3 Moto Sihung
(Le seul Moto qui n'est pas capable de passer Champion d'Obsidienne)

Fate :
3 Arrival of the Obsidian Champion
(C'est au mérite qu'on peut atteindre le niveau du Champion d'Obsidienne)
3 Sneak Attack
3 The Height of Courage
(Le courage est important pour passer la limite du côté Obscure)
3 Hold
2 The Slow Death
(Mais non, ce n'est pas ça du tout...c'est une renaissance même!)
2 Travel Swifty
(Le Clan de la Licorne est capable de déplacement ahurissant grâce à ses chevaux, mais la vitesse dépasse les limites de l'entendement avec l'aide de ses Shugenjas)
2 Low Stance
2 Cavalry tactics
(Les Techniques du Clan de la Licorne sont inspirées de leur voyages qui ont duré plusieurs siècles à l'extérieur des limites de Rokugan sur des Terres inconnues des Autres Clans)
2 Peasant Vengeance
2 Obfuscation
(Et hop, un lapin sort du chapeau ou une grosse épée d'un claquement de doigts...tout dépend à qui appartiennent les mains qui agrippent le chapeau!)
1 Kami Unleashed
(La colère du Kami peut déchaîner la fureur, avec ou sans la présence de Mitch)
1 Fall Back
(Moto Kang lance un couteau et le vent vous enrhume ou vous bouscule, au choix)
3 Throwing Knife
2 Scout Armor
(Moto Chai était l'un des plus grands Scout du Clan!)
1 Fubatsu No-Dashi
2 Wandering Scout
(Quand les armées du Khan se reconstruisent, il faut savoir recruter. Le Clan de la Licorne est peut-être le seul à accepter les Gaijin)
1 Traveling Wardens
2 Junghar Legion
3 Cavalry Officer
(Tout guerrier de la Licorne doit savoir s'occuper des chevaux et/ou être un adepte du combat monté, qu'il soit simple apprenti Bushi, Officier, Commandant ou Khan!)
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Teutates le Mer 17 Mar 2010 - 21:11

Toujours agréable à lire.

_________________
Unicorn * Loyal
avatar
Teutates
Mr Utaku

Messages : 664
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Moto Joe le Jeu 18 Mar 2010 - 12:31

Salut,

Merci Cédric, je fais des efforts surhumains pour être compréhensible...c'est toujours tendu pour moi, héhé!
(Je corrigerai les fautes à l'occasion)

Bye......................Rémi.


Dernière édition par Moto Joe le Jeu 18 Mar 2010 - 13:42, édité 2 fois
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Teutates le Jeu 18 Mar 2010 - 12:43

Ah oui, et aussi, faut que je rentre 3 fury dans mon deck moi. Ca m'aurait juste fait gagner toutes mes parties.

_________________
Unicorn * Loyal
avatar
Teutates
Mr Utaku

Messages : 664
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Moto Joe le Jeu 18 Mar 2010 - 13:41

Salut,

Si tu passes à la boutique ce soir avec ton deck, je te propose de remettre ça agrémentée de trois Fury of the Darklord si tu veux.
J'ai fait quelques modifs dans l'espoir de gagner un tour...Bon, si tu m'autorises, dans ton infinie bonté, à utiliser le Border Keep ça ne sera peut-être pas pareil, Fury ou pas !

Bye.................Rémi.
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par dimdoom le Jeu 18 Mar 2010 - 13:52

bon bah j'ai plus qu'à ramener mes decks legacy ce soir.
Mais qu'estce que j'ai dans mon sac? mes decks legacy, la classe....

C'est décidé, à partir de maintenant je peaufine le kaiu walls, de toutes façons avec les mantis, je vois pas grand chose d'autre à faire. A part peut être un castle of the wasp super star (pour être lourd moi aussi dans mon genre)
avatar
dimdoom
Richard Gotainer de L5R

Messages : 849
Date d'inscription : 17/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par JBFR le Jeu 18 Mar 2010 - 14:36

Un Fox Superheroes, peut-être ?
avatar
JBFR
Gens bons

Messages : 397
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Moto Joe le Ven 19 Mar 2010 - 13:10

Salut,

En fait Jib' l'idée du deck auquel tu penses (si je ne m'abuse, tu proposes Essence of Air sur Plains of the Fast Troubles) n'est pas assez compétitive depuis la version d'Alexandre, dans un clan différent, qui est bien plus violente. En plus, manque de bol pour ce deck, Essence of Air s'est pris une claque en lotus : tu ne révelles plus autant de cartes que tu veux, c'est limité au Chi du Shugenja.

Kaiu Wall, c'est hyper fort...mais je devrais le briser en deux avec mon Moine Honneur d'hier soir, alors j'accepte héhé!
Attention Damien, d'après Alexandre c'est quand même très chiant à jouer.

Globalement à Troll2Jeux, on voit du Licorne(Cédric), du Mantis(Damien et JBM), du Phoenix (Yoda), du Shadowland (JBM et bawf), du Dragon (Alexandre), du Scorpion(Nicolas et Moi), du Moine(Moi), du Grue (Cédric), Toturi's Army (Kyusuken) et Ninja (Kyusuken).
=> Il manque le Crab (même si ça en parle, le deck sort rarement de sa boîboîte)
=> Il manque le Raton (même s'il a été vu au Kotei presque 20% des joueurs)
=> Il manque cruellement de Kamikazes (1 sashika gratuite pas tour, Pas mal d'honneur à choper) pour tenter de jouer les Forteresses Ronin de IG2
=> Il manque aussi le Lion (si possible en évitant Shiro Matsu)
=> Un essai de Spider pourrait aussi ouvrir de nouvelles possibilités!

Moi, Castle of the Wasp j'y crois parce qu'il y a moyen que tout tes persos soient capables de casser une province tout seul. Il te reste donc tout ton fate pour gérer les Défenses Flottantes. Sur le papier, j'y crois à fond!

Jeudi prochain, j'arriverai avec un autre deck tout neuf! Je sais quoi mettre dedans, il ne me reste qu'à choisir la ou les condition(s) de victoires...et à le monter, aussi!

Bye.......................Rémi.
avatar
Moto Joe

Messages : 55
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 34
Localisation : 200 mètres de Paris - Je ne suis pas Parisien !

https://www.facebook.com/event.php?eid=130964366925680&ref=ts

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Teutates le Ven 19 Mar 2010 - 13:46

Ronin, l'idée me tente pas mal là, on va y réfléchir.

_________________
Unicorn * Loyal
avatar
Teutates
Mr Utaku

Messages : 664
Date d'inscription : 12/11/2008
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RAPPORT] Kotei de Paris 13&14 Mars 2010 : C'était sympa !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum